Autrefois connu sous le nom de crédit permanentou le revolving credit, le crédit renouvelable fait partie des crédits à la consommation. L’emprunteur de ce type de crédit dispose d’une somme d’argent qu’il peut utiliser comme étant un compte ouvert, c’est-à-dire, qu’il peut en bénéficier au fur et à mesure que son remboursement s’effectue. À vrai dire, le crédit renouvelable est une sorte de réserve de trésorerie que son bénéficiaire peut utiliser à sa guise. Son montant dépend essentiellement des revenus et du niveau d’endettement.

Principe de fonctionnement d’un crédit renouvelable

Comme le crédit renouvelable ne fait pas partie des crédits affectés, sa destination n’est pas à justifier. En effet, il n’est pas désigné à un projet en particulier, mais peut être dépensé en fonction des besoins de l’emprunteur.

Le principe de fonctionnement d’un crédit renouvelable est à peu près le même que celui des autres types de prêts à la consommation. Une fois que l’emprunter aura évalué le montant dont il aura besoin, le prêteur va étudier son dossier, notamment au niveau de sa capacité de remboursement et valider ou non sa demande, suivant son cas.

Le taux d’intérêt n’est appliqué que sur la somme réellement utilisée. Petite remarque, rien n’oblige l’emprunteur à puiser l’argent s’il n’en a pas besoin. Comme ce prêt permet de disposer de l’argent à tout moment, son taux d’intérêt est particulièrement élevé par rapport aux autres crédits personnels. Puisque ce taux est souvent révisable, il est possible de le voir à la hausse tout au long de la durée du contrat de prêt (en fonction de la vitesse de remboursement, par exemple). À noter qu’il peut aussi varier suivant la somme empruntée.

Le crédit renouvelable en ligne est particulièrement accessible, car les procédures liées à son acquisition sont simplifiées. Afin de pouvoir retirer le revolving credit sans fiche de paie, il est possible de disposer d’une carte de crédit ou d’un compte bancaire.  

Quant au renouvellement d’un crédit renouvelable, il faut savoir que ce genre de prêt est conclu pour une durée de 1 an et est reconduit à chaque date d’anniversaire. De nouvelles modalités de remboursement et un nouveau taux peuvent être proposés à ce moment-là. En cas de refus de la part de l’emprunteur, il ne pourra plus puiser dans sa trésorerie et sera uniquement tenu de rembourser l’emprunt non dû.

Les éléments devant être mentionné dans un contrat de crédit renouvelable

Une offre de contrat est obligatoire pour le cas d’un prêt renouvelable. Le prêteur doit inscrire dans ce document quelques mentions obligatoires, dont :

  • L’identité de son établissement de crédit et son adresse
  • Le type de prêt qu’il propose
  • Le montant total du prêt reçu par l’emprunteur
  • Les conditions relatives à la mise à disposition des fonds
  • La durée du contrat de prêt (période pendant laquelle va s’échelonner le remboursement)
  • Le montant de la mensualité
  • La somme totale payée par l’emprunteur

Comme le prêt renouvelable fait partie des crédits à la consommation, l’assurance reste facultative. Une fois le contrat de prêt renouvelable signé, le prêteur dispose d’un délai de 14 jours pour se rétracter, quelle que soit la raison de cette décision. D’ailleurs, celle-ci n’est pas exigée.

Les établissements prêteurs d’un prêt renouvelable

Un crédit renouvelable est proposé, soit par un établissement bancaire, soit par des organismes spécialisés en crédit. Ceci dit, avec toutes ces évolutions qu’Internet a pu apporter, de nombreuses sociétés de crédit en ligne mettent actuellement à la disposition des particuliers, des offres de prêt très intéressantes. En plus de nous faire gagner du temps, les démarches qu’elles proposent sont souvent simplifiées avec des réponses de principe dans l’immédiat.

Prêt renouvelable : dans quel cas le prendre ?

Le prêt renouvelable est une alternative intéressante en matière de solution de financement pour un besoin d’argent rapide. Comme il offre une entière liberté quant à son utilisation, l’emprunteur peut user de la somme comme il l’entend. Il peut notamment servir à :

  • Financer des voyages ou des vacances
  • Équiper une maison de divers appareils
  • Payer des formations
  • Acquitter des frais médicaux ou d’hospitalisation
  • Réaliser quelques travaux d’aménagement ou de décoration
  • Et bien d’autres encore.

Crédit renouvelable : comment trouver la meilleure offre ?

  

Si les banques proposent des offres de prêts renouvelables, les procédures sont souvent laborieuses et longues. C’est dans l’initiative de fournir des services de prêt plus accessibles aux particuliers que les organismes de prêt en ligne ont mis en place des systèmes de prêt plus souple.

Ceci dit, avec la pléthore des établissements bancaires proposant des offres de prêt renouvelable particulièrement intéressantes les unes que les autres, il devient de plus en plus difficile de trouver la société de crédit avec laquelle contracter. Afin de nous faciliter la tâche et de s’assurer d’opter pour l’offre la plus adaptée à nos besoins, il est toujours recommandé de passer par un comparateur de crédit en ligne.

La simulation et la comparaison de crédit renouvelable en ligne         

La simulation de crédit renouvelable est très intéressante dans la mesure où elle permet à l’emprunteur d’avoir une idée de la somme qu’il peut emprunter en fonction de sa capacité de remboursement.

Passer par un comparateur de crédit offre aussi la possibilité de disposer de plusieurs propositions de prêt renouvelable fournies par quelques organismes prêteurs en ligne. Lors de la comparaison, divers critères sont à cerner, pour ne citer que le taux révisable et les exigences vis-à-vis du remboursement.

L’accessibilité du prêt renouvelable peut parfois nous amener à un surendettement. Il faut donc prendre les dispositions nécessaires pour ne pas tomber dans ce piège.

Exemple d’utilisation d’un prêt renouvelable

Suivant les principes d’un prêt renouvelable, un emprunteur peut disposer d’une somme définie. S’il décide, par exemple, d’emprunter 1500 euros et qu’il n’utilise pas encore l’argent disponible, il n’est pas tenu de procéder à un remboursement.

Une fois qu’il aura besoin de soutirer, par exemple, 400 euros de cet emprunt, il va le débiter de cette réserve d’argent et ne remboursera que la somme de 400 euros. Une fois ceci remboursé, le montant revient à 1500 euros et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il décide de résilier le contrat, qui peut d’ailleurs se faire à tout moment (en cas de difficultés de remboursement, entre autres). Une fois cette décision prise, l’emprunteur sera tenu de rembourser l’intégralité de la somme empruntée comptant les intérêts. Le prêteur peut aussi décider de mettre fin au contrat, moyennant des raisons valables.